Le numérique en éducation : des effets aux enjeux

Contribution des membres de l'Équipe du RÉCIT DP à la revue Apprendre et enseigner aujourd’hui

Le conseil pédagogique interdisciplinaire du Québec a publié dernièrement son édition du printemps de la revue Apprendre et enseigner aujourd’hui ayant pour thème Le numérique en éducation : des effets aux enjeux.


Sous la responsabilité de Simon Collin, des enjeux importants de l’ère du numérique en éducation y sont abordés, tant sur le plan de la gestion du changement que sur les défis que représentent la citoyenneté à l’ère du numérique. Plusieurs des membres du Récit ont contribué à ce numéro.





Il n’est pas rare, lors de journées pédagogiques ou de colloques en tout genre, de rencontrer des pédagogues qui se disent passionnés par le numérique en éducation. Au sortir de ces évènements, plusieurs se sentent ragaillardis par leurs rencontres et leurs découvertes. Certaines de ces personnes repartent en souhaitant changer le monde, changer leur monde. Une fois revenues dans leur milieu « naturel » si l’on peut dire ainsi, elles sont souvent confrontées à peu de réceptivité. Si elles étaient encouragées par leurs rencontres, le choc du retour au bercail est parfois douloureux, voire hargneux.

Éduquer au numérique, le rôle du leadership pédagogique

Marie-Claude Rancourt et Benoit Petit

Disponible gratuitement ici


 

Qu’il s’agisse de l’accès aux technologies, des dynamiques de socialisation ou de la reproduction des rapports sociaux, les inégalités se sont amplifiées par le numérique. Il incombe donc à l’école de s’assurer qu’elles n’y soient pas répétées, et donc que l'éducation qui y est réfléchie puisse offrir des chances égales à tous les élèves non seulement quant à leur compétence technique, mais aussi quant à leur capacité de mener une réflexion constante sur le numérique.

Éduquer à la citoyenneté à l’ère du numérique, une mission pour l’école québécoise

Marjorie Paradis et Annie Turbide

Disponible gratuitement ici


 

L’intelligence artificielle fascine. Si elle est parfois dépeinte comme une panacée susceptible de résoudre à terme l’ensemble des maux qui tourmentent l’humanité, elle convoque aussi chez plusieurs d’inquiétants scénarios de science-fiction dystopique. Quelque part entre ces deux extrêmes, l’IA serait l’instigatrice d’une 4e révolution industrielle disruptive qui transformera profondément et irrémédiablement toutes les sphères de l’expérience humaine, y compris le monde de l’éducation. Mais qu’en est-il réellement ?

Pour des IA éthiques en éducation

Alexandre Chenette


Accéder à la revue complète

54 vues0 commentaire